A 55.png

Artan Les Arts dans le temps Association militante

La culture est inclusive car l’art est un vecteur de la cohésion sociale.

ARTAN lutte pour la réappropriation de toutes et tous, en particulier des plus fragiles à l’un de nos droits fondamentaux, l’accès à l’art et la culture, notre bien commun à tous.

INTRODUCTION (1/2)

A .   L’ACCÈS À L’ART ET LA CULTURE, UN ACCÈS À LA CITOYENNETÉ

L’accès à l’art et la culture pour tous est parfois vu comme accessoire voire superflu au regard d’autres droits fondamentaux comme le logement ou l’emploi, qui de fait, restent bien évidemment une priorité.

Mais, dans l’urgence du quotidien, faut-il oublier le droit d’accéder à l’art et la culture, qui sont pourtant de réels vecteurs d’épanouissement, de partage, de communication, d’échange, de lutte contre l’isolement, de lien social ?

L’accès à l’art et la culture pour tous est inscrit dans plusieurs textes fondamentaux comme l’article 27 de la déclaration universelle des droits de l’homme.

Le droit à la culture implique l’égalité d’accès à toutes et tous, en portant un regard attentif aux plus fragiles, quels que soient leur âge, leur(s) difficulté(s) et leur situation.

L’art et la culture par leur libre accès, piliers du "vivre-ensemble", construisent et fédèrent les personnes autour de références culturelles et artistiques communes.

L’accès à l’art et la culture favorisent :

la confiance en soi et l’estime personnelle, la fierté et la dignité, l’inclusion sociale.