Dans ma maison de papier j'ai des poèmes sur le feu

Texte Philippe Dorin / mise en scène Julien Duval

paris villette transpa_edited.png

Théâtre

Dimanche  25 octobre

« Tous les enfants sont à l’intérieur d’une vieille personne, mais ils ne le savent pas encore. »

– Philippe Dorin

 

Avant de disparaître, une vieille dame va rendre ses chaussures à la petite fille qu’elle était… Se retrouvant toutes les deux dans cette pensée, elles essaient d’échapper au froid de l’hiver, de retenir le temps, leur souffle, la nuit. Alors elles racontent des histoires, comptent les moutons, récitent des poèmes et refont la genèse du ciel.

Ce texte d’une infinie délicatesse nous rappelle la fugacité de la vie, et sa beauté surtout. Une rencontre des deux âges d’une simplicité bouleversante, émouvante et essentielle.

15H30

Durée : 50mn

Tout public